Le goélan

P1240181

Goéland, ou gabian sur les côtes de la Méditerranée, est un nom vernaculaire ambigu désignant les espèces d’oiseaux marins de la famille des laridés appartenant au genre Larus ainsi que d’autres espèces de cette famille appartenant à d’autres genres. Sur les côtes européennes, l’espèce la plus commune est le Goéland argenté (Larus argentatus).

En réalité, il n’y a guère que la langue française à faire cette distinction de nomenclature entre « mouettes » et « goélands » : pour simplifier, dans la nomenclature normalisée, un goéland est une grosse mouette.

L’opinion la plus communément admise est que le français goéland est un emprunt au breton gwelan ou gouelañ qui désigne effectivement les goélands et signifie « pleurer ». Ce qui décrit précisément le chant de cet oiseau. Son équivalent anglais, gull, a une origine brittonique analogue. La désignation des mouettes et goélands est effectivement très homogène dans les langues celtiques du rameau brittonique : gwelan en breton (Gouelan en breton moderne), gwylan en gallois et guilan en cornique. Ces trois termes auraient pour origine commune le celtique voilenno, racine que l’on retrouve aussi dans les langues du rameau gaélique : l’irlandais faoileán, l’écossais Faoileag et l’ancien écossais gûrplan.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s