Saint-Malo

P1240102

Le nom de la localité est attesté sous la forme latinisée Macloviensem en 1162, puis Saent Mallou en 1282, Saint Malou en 1287 et en 1294, Saint Malo en 1304, etc. Il s’agit d’une formation toponymique médiévale en Saint-, dont le second élément -Malo se réfère à un saint connu autrement sous le nom de Maclovius. Durant la Révolution, la commune est rebaptisée Port-Malo, puis Commune-de-la-Victoire, puis Mont-Mamet. En gallo la commune se nomme Saent-Malo et en breton Sant-Maloù.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Cité historique a d’abord été construite sur une île rocheuse située entre la pointe du Naye au sud et les prairies de Cézembre, devenue une presqu’île – légende le présentant comme la conséquence du raz-de-marée de 709, le rocher sert donc de fondation. Les murs de construction traditionnelle en moellons en suivront par la suite le tracé.

P1240090

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s